09/03/2024

En bref : La loi de Moore

La loi de Moore est une observation empirique formulée par Gordon Moore, co-fondateur d'Intel, en 1965. Elle stipule que le nombre de transistors sur une puce de silicium double environ tous les deux ans, à coût constant.

En d'autres termes, cela signifie que les ordinateurs deviennent plus petits, plus rapides et moins chers au fil du temps. Cette observation a eu un impact majeur sur l'industrie informatique et a permis le développement de technologies révolutionnaires comme les ordinateurs portables, les smartphones et l'intelligence artificielle.

Voici quelques exemples concrets de l'impact de la loi de Moore :

  • En 1971, le premier microprocesseur Intel, le 4004, contenait 2 300 transistors.
  • En 2023, le processeur Apple M2 Ultra contient 25 milliards de transistors.
  • Le prix d'un ordinateur portable a été divisé par 100 en 30 ans.

Cependant, il est important de noter que la loi de Moore n'est pas une loi physique fondamentale. Il s'agit plutôt d'une observation qui s'est avérée vraie pendant de nombreuses années. Il est possible que la loi de Moore atteigne ses limites à un moment donné, en raison de contraintes physiques et économiques.

Voici quelques-uns des défis auxquels la loi de Moore est confrontée :

  • La miniaturisation des transistors devient de plus en plus difficile et coûteuse.
  • La consommation d'énergie des puces électroniques devient un problème majeur.
  • De nouvelles technologies, comme l'informatique quantique, pourraient supplanter les transistors traditionnels.

Malgré ces défis, la loi de Moore a encore de beaux jours devant elle. Elle continuera à influencer l'industrie informatique et à façonner notre monde pour les années à venir.

Pour aller plus loin